upcycling-Taylor-Lane

Taylor Lane surfe sur l’upcycling, et c’est du génie !

Back Market est à l’affût des innovations qui font du bien à la Terre et qui font aussi réfléchir. Quand il s’agit aussi de consommer raisonné et de rationaliser les dépenses, on triple valide.

Surfer sur des mégots

C’est à peu près la chose la plus répugnante de nos rues (sans compter peut-être sur les cadeaux de nos amis canins) : les mégots envahissent les trottoirs et les caniveaux, débordent des cendriers et flottent obstinément autour de nous alors qu’on essaie de se détendre dans notre bouée flamant rose sur la Méditerranée.

upcycling-Taylor-Lane

Taylor Lane, surfeur californien, en a eu marre de sentir plus de résidus de cigarettes que de jolis coquillages sous ses pieds lorsqu’il arpentait les plages californiennes. Il a donc eu l’idée de compacter pas moins de 10 000 mégots pour en faire une planche de surf…

L’objectif : sensibiliser le public et ouvrir la voie à une seconde vie pour les mégots
Le succès a été immédiat. Il a remporté le Creators and Innovators Upcycle Contest et est en train de réaliser un film visant à réveiller le public sur la question tout en le montrant en train de surfer aux côtés des plus grands champions (#laclasse).

 

L’upcycling, plus fort que le recyclage

REcycler, c’est réintégrer un objet dans son cycle, RÉpéter : un T shirt redeviendra T shirt, une canette redeviendra canette, un sac plastique… un autre sac plastique.

L’upcycling, c’est le level supérieur : c’est le Pimp my Ride de la conso. Le produit de base – souvent déprécié, passé de mode ou cassé – est détourné de son usage et valorisé dans sa nouvelle utilisation.

upcycling-Taylor-Lane-surf

Les exemples se multiplient;: la marque de bijoux “16e Sud” détourne de vieilles pièces d’argenterie. endormies dans les tiroirs pour les réinventer en parures ultra-modernes. L’argenterie de famille retrouve un nouveau souffle, elle est utilisée quotidiennement, ne s’abîme plus et gagne du galon.

En version plus mainstream, on ne compte (presque) plus les marques qui détournent des voiles de bateau usagées en textile d’ameublement, coussins et autres fauteuils. Dans la même veine, les emballages plastiques peuvent être retravaillés en sacs ou déco de maison façon Warhol.

L’upcycling, tout aussi engagé… Et peut-être plus impactant ?

L’upcycling apporte une vraie valeur ajoutée au produit, en plus de lui donner une seconde vie. Sans doute moins radical que les discours sur le recyclage qui vise une réutilisation des objets; il s’insère dans la soif de consommation de notre ère tout en calmant la frénésie. Histoire de (ré) injecter un peu de rationnel au XXIe siècle.

upcycling-Taylor-Lane-surf

Previous Post Next Post

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply