Smartphones : des appareils photos ultras performants

Pour une bonne partie des français, le smartphone s’est aujourd’hui imposé comme l’appareil photo principal. Une simple question d’encombrement ? Peut-être, en tout cas, c’est une raison suffisante pour s’intéresser de près à la performance photo de ces appareils lorsque vient l’heure d’en changer. C’est d’ailleurs sans surprise devenu l’argument phare des constructeurs pour tenter de se différencier de la concurrence. Back Market vous éclaire sur les meilleurs photophones actuels.

Dis tonton, comment ça marche ?

Un smartphone possède des limites : physiques (imposées par la taille), économiques (coût des composants), technologiques ou d’utilisation (usage du public). Pour repousser ces limites, les constructeurs explorent tous les horizons et améliorent leurs systèmes avec des capteurs ultra rapides, des optiques de grande qualité ou une intelligence artificielle de plus en plus poussée. Ainsi, les photophones intègrent deux ou trois capteurs, dirigés par des processeurs sans cesse plus performants et intégrant des composants entièrement dédiés. Du côté des algorithmes, on rivalise de subtilité et de rapidité pour traiter les images et le nombre sans cesse croissant de pixels à gérer.

iPhone

Si Apple a longtemps devancé ses adversaires sur le terrain de la photo, ce n’est clairement plus le cas aujourd’hui. La concurrence est rude et le constructeur américain doit en faire beaucoup pour rester parmi les leaders sur ce plan-là. L’iPhone XS Max fraichement sorti suit la ligne choisie par Apple pour améliorer sans cesse l’offre photo de ses appareils : l’intelligence artificielle et le mode « Smart HDR ». Résultat, un appareil super performant présentant une excellente reconnaissance du sujet ainsi que des plages dynamiques. Les photos réalisées contiennent ainsi de très bons détails, des couleurs vives et plaisantes, quelles que soient les conditions. L’autofocus se montre rapide et précis. Coté points noirs, le mode flash peut sous-exposer la prise de vue, et le mode zoom limite nettement les détails.

Huawei

Le Huawei P20 Pro est un smartphone qui remporte bien des suffrages et devance pour beaucoup le dernier iPhone sur le plan de la photo. Pour la petite anecdote, le constructeur chinois s’est allié à la marque allemande d’optique Leica pour construire une unité de recherche commune. Il embarque trois modules caméra de 40 Mpix, 20 Mpix et 8 Mpix qui produisent, au final, des images de 10 Mpix : c’est le « visual computing » dont Huawei est le précurseur. Techniquement, l’appareil s’appuie simultanément sur ses 3 modules pour produire une image fortement « recalculée ». Il possède aussi un zoom optique x3, mais pêche apparemment du côté de l’IA, qui interprète trop fortement les scènes. Personne n’est parfait !

Samsung

Les appareils Samsung intègrent des capteurs spéciaux ultra rapides (Dual Pixel), qui permettent notamment au Samsung Galaxy S9+ de ne présenter aucune faiblesse dans le domaine de la photographie. Il se positionne en effet comme le smartphone le plus rapide, et de loin, et règne sur les prises de vues en basses lumières. Impossible de rater la mise au point, l’image obtenue est nette. Le Galaxy S9+ est équipé d’un double module caméra offrant un zoom optique x2, idéal pour le portrait. Super rapide en mise au point, produisant des couleurs très justes, il offre une plage dynamique très large et se positionne sans conteste comme un des meilleurs smartphones actuels pour la photo.

Autres marques

HTC mise sur des optiques de grande qualité, qui le place sur la première marche en ce qui concerne la qualité d’image, en haute ou en basses lumières. Point négatif, l’autofocus très difficile à maîtriser. Pour un petit prix (par rapport aux autres, entendons-nous bien), le Xiaomi Mi Mix 2S offre une qualité d’image en plein jour d’excellente facture, un niveau de détails ahurissant et impressionne quand on aborde le naturel des couleurs. A noter aussi le One Plus 6 qui offre de très bonnes images pour un prix bien moindre que ceux des Huawei ou iPhone.

Et dans le futur ?

A force de repousser les limites, on va bien finir par les atteindre. Ou pas. Songeant à changer d’angle de vue, sans mauvais jeu de mots, Samsung chercherait à mettre au point une technologie consistant à placer la caméra de façade derrière l’écran. Soulevant de nombreux défis techniques, cette révolution pour l’heure expérimentale ne verra cependant pas le jour de sitôt !

Previous Post Next Post

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply