Le spécialiste du reconditionné Back Market s’implante à Bordeaux



La place de marché Back Market, spécialisée dans les appareils remis à neuf et reconditionnés, installe un bureau au sein de l’écosystème Darwin à Bordeaux. Le site de e-commerce devrait rapidement y employer une vingtaine de personnes.

Smartphones, télévisions, tablettes, ordinateurs, électroménager… Back Market propose sur sa place de marché environ 300.00 produits tous remis à neuf et reconditionnés par 170 ateliers professionnels partenaires. La startup parisienne, qui se définit comme “le super marché du reconditionné”, fait le lien entre des consommateurs désireux de trouver des produits high tech à prix modérés, et des usines de reconditionnement partout en France. Les appareils ont tous eu une première vie : certains ont été des modèles d’exposition, d’autres ont été utilisés, d’autres renvoyés par leur acquéreur initial. Back Market, sur son site à l’humour décalé, annonce la couleur : elle affiche l’historique du produit, les défauts éventuels (griffures sur l’écran d’une télévision, notice manquante, etc.), la garantie…

Créée fin 2014 par Thibaut Hug de Larauze, Vianney Vaute et Quentin Le Brouster, la startup parisienne ne communique pas son chiffre d’affaires mais annonce un volume d’affaires de 95,5 millions d’euros en 2017. La jeune pousse s’apprête à franchir la barre des 100 salariés, dont certains s’implantent à Bordeaux en ce moment. Back Market a confirmé ce mercredi son arrivée dans la capitale girondine avec la création de son 2e bureau français. “Une première équipe d’une dizaine de personnes dédiées à l’expérience client vient de prendre place au cœur de l’écosystème Darwin”, explique Back Market.

“L’entreprise a atteint un certain niveau de maturité, nous venons d’ouvrir un bureau aux Etats-Unis, nous allons fêter nos 4 ans dans quelques mois et l’équipe va bientôt atteindre cent personnes. C’était donc pour nous le bon moment pour ouvrir un autre bureau en France”, commente Thibaud Hug de Larauze, cofondateur de la startup.

 

Cet article est issu de La tribune, en date du 06/06/2018.
Retrouvez l’intégralité de l’article sur La tribune

Previous Post Next Post

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply