alternatives libres android et ios

Top des meilleures alternatives libres à Android et l’iOS

Notre smartphone, notre précieux ! Toujours à nos côtés, on l’allume plus d’une centaine de fois par jour sans véritablement avoir en tête qu’il nous vole sciemment nos données personnelles et nous limite dans nos choix en toute impunité grâce aux systèmes d’exploitation qu’ils contiennent.

D’après des informations collectées par Kantar World Panel, au premier trimestre 2020, Android et iOS se partagent allègrement les parts du marché des O.S avec 78.8 % des parts pour l’Android de Google et 21.1 % pour l’iOS d’Apple.

Pourtant, aujourd’hui, les grands noms de la technologie font de plus en plus peur aux consommateurs. Entre manque certain d’éthique concernant la confidentialité et problèmes de sécurité liés aux applications, de nouvelles alternatives sont recherchées pour reprendre le contrôle de nos données avec des systèmes d’exploitation libres qui permettent également de prolonger la vie des appareils. 

Back Market a mené l’enquête.

Pour commencer, qu’est-ce qu’un O.S ?

Attention, on ne parle pas ici de l’os à moelle de Snoopy mais bien de l’O.S, ou mobile OS, qui signifie en anglais Operating System (ou Mobile Operating System), comprenez en français « système d’exploitation (mobile) ». C’est ce système d’exploitation qui va gérer, ou plutôt commander le smartphone ou encore la tablette dès son démarrage pour le faire fonctionner en servant d’interface entre l’appareil et son utilisateur.

Tout le monde ne connaît pas forcément tous les aspects techniques d’une voiture, et il peut en être de même pour un smartphone. Pourtant, le fait de savoir sur quel O.S « carbure » un téléphone peut se révéler important avant de télécharger une application ou un logiciel ou encore pour aider les supports techniques en cas de souci. 

Vous pouvez l’identifier au démarrage de l’appareil ou directement en allant dans vos paramètres sous l’onglet « Général » pour la plupart des smartphones ou encore « Informations ». Vous saurez ainsi précisément quel est votre système d’exploitation et sa version.

Et quand on parle d’ « applications libres » ou de « logiciel libre », il s’agit d’applications ou de logiciels que ces systèmes d’exploitation alternatifs peuvent faire tourner,  avec les mêmes fonctions que celles installées par défaut sur votre appareil : les contacts, la galerie photo, etc.

Android VS iOS

android vs iphone

Avec presque 80 % des parts du marché des O.S, Android croque la pomme iOS. Il s’agit d’un système d’exploitation open source (ou à code source ouvert) racheté par Google qui équipe aujourd’hui 9 smartphones sur 10 mais aussi tablettes, télévisions, ordinateurs, montres connectées, etc.

L’iOS quant à lui est le système d’exploitation développé par Apple pour son iPhone, son iPad, son Mac et sa montre connectée, l’Apple Watch. Il a vu le jour en 2007, soit un an avant Android et malgré sa stabilité, il reste tout de même très fermé.

Chacune des nouvelles versions de ces deux concurrents apportent leur lot de corrections et d’améliorations.

Le problème

Nos smartphones sont devenus presque indispensables dans notre quotidien, ils représentent une véritable porte d’entrée vers un univers chargé d’innovations mais hélas, où nos choix sont largement régentés.

En effet, bien que chacun des stores (magasins) proposent une très grande variété d’applications, le fait de devoir choisir entre un monde principalement iOS ou Android a pour conséquence d’orienter nos choix quant à l’appareil, ses services ainsi que son contenu. Dans ce cas précis, on pourrait prendre l’exemple d’un poisson à qui on demanderait de choisir son aquarium. 

Au-delà de cet aspect, génération d’appareil après génération, certains de nos smartphones se retrouvent privés des mises à jour des systèmes d’exploitation. Il ne s’agit plus ici d’obsolescence programmée mais bel et bien d’obsolescence logicielle et c’est ainsi encore que par souci de confort et parfois de mode, nous nous tournons vers de nouveaux appareils toujours plus sophistiqués, mais aussi toujours plus polluants car de moins en moins recyclables.

C’est la raison pour laquelle les utilisateurs se dirigent de plus en plus vers des systèmes d’exploitation pour mobile aussi libres que possible, mis à jour régulièrement et qui ne laisse pas les anciens modèles de smartphones sur la touche.

Quelles sont les meilleures alternatives libres à Android ?

Sur les smartphones Android, la grande majorité des utilisateurs passe par le Google Play Store pour installer des applications. Or, il existe de véritables alternatives qui permettent non seulement de se passer des services de Google mais aussi de ne plus avoir à lui transmettre de données personnelles et de mieux rétribuer les développeurs. 

Ces alternatives se révèlent particulièrement essentielles notamment lorsque l’on se retrouve avec un appareil Android qui n’a plus accès au Play Store faute de mise à jour (ou, comme ce fut le cas pour la marque Huawei, si notre smartphone perd sa licence Android avec bien entendu l’accès à la boutique Google). 

Faisons donc un petit tour de voisinage pour nous permettre de « dégoogliser » nos appareils tout en prolongeant leur durée de vie.

1. Les boutiques de fabricants

Android permettant la cohabitation de plusieurs boutiques sur un même appareil, si vous possédez un mobile Samsung ou Xiaomi, vous aurez sans doute remarqué que ces deux fabricants proposent leur propre marketplace ou boutique d’applications aux côtés du Play Store. 

Bien que leur contenu n’égale pas celui de Google, ils ont tout de même le mérite d’être davantage sécurisés, plus ordonnés et de mieux rémunérer leurs développeurs. D’autre part, les constructeurs souhaitant désormais pouvoir se libérer de la domination exercée par Google, nous devrions de plus en plus assister à une compétitivité visant à gratter les parts du marché.

2. F-Droid

Peu connue du grand public mais pourtant populaire chez ceux qui souhaitent se libérer du joug de Google, F-Droid est une boutique qui propose des applications libres et open sources sans avoir besoin d’enregistrer de compte, mais aussi une interface simple, un accès à certaines applications interdites sur le Play Store de Google et elle permet également de procéder à des échanges d’applications avec des personnes à proximité sans avoir besoin de passer par une connexion internet.

3. /e/ (anciennement appelé eelo)

Système d’exploitation mobile, /e/ a été mis au point pour se débarrasser des couches Google et proposer un ensemble de services et d’applications libres en ligne avec une grande compatibilité des applications Android les plus réputées sans avoir à collecter les données personnelles de ses utilisateurs.

4. PostmarketOS

Petit mais costaud, PostmarketOS est un système d’exploitation libre qui tient dans moins de 10 MO. N’utilisant absolument rien de ce qui pourrait provenir d’Android, il offre à son utilisateur un système complètement libre avec un cycle de vie d’environ dix ans ! Voilà une solution parfaite pour lutter contre l’obsolescence programmée avec en prime un petit bonus : la possibilité d’installer au choix sa propre interface graphique !

5. Ubuntu-Touch, Firefox OS et SailfishOS

Et on finit la liste avec deux autres OS alternatifs à Android, d’excellente facture mais qui ne sont pas forcément compatibles avec tous les appareils : Ubuntu-Touch et Firefox OS. Vous trouverez la liste des compatibilités pour Ubuntu-Touch ici et toutes les informations nécessaires pour l’installer ici. Vous pouvez également jeter un oeil ici pour vous faire une idée des applications qui tournent avec cet OS.

En ce qui concerne Firefox OS, vous trouverez toutes les informations dont vous avez besoin ici.  

Et aller, un petit dernier pour la route : pensez à jeter un oeil à SailfishOS tant que vous y êtes.

Points de divergence entre Android et les O.S libres 

protection des données confidentielles

En choisissant un système d’exploitation libre qui remplacerait complètement Android, des fonctions importantes telles que les systèmes de notifications, de localisation ou encore de protection contre le vol pourraient ne pas être disponibles mais si l’on se place du point de vue de la durée de vie du téléphone et de la protection des données, ces alternatives permettent une utilisation prolongée jusqu’à ce que le smartphone cesse matériellement de fonctionner avec un gain significatif en termes de confidentialité.

Les meilleures alternatives libres à l’iOS

À l’inverse de son concurrent Android, Apple s’est efforcé de verrouiller le plus possible la naissance de boutiques alternatives à l’App Store. Mais quelques petits trucs sont néanmoins possibles pour réussir à passer entre les mailles du filet de l’iOS.

1. Le jailbreak

Le Jailbreak signifie textuellement « évasion de prison » et consiste à contourner et déverrouiller le système d’exploitation de la marque à la pomme avec l’opportunité de totalement personnaliser l’interface, l’organisation et le fonctionnement de son smartphone, en y rajoutant des applications non-approuvées ou encore en supprimant des applications natives. 

Mais attention, ce n’est pas sans risques ! Ne vous lancez pas dans le « jailbreaking » si vous êtes novice en la matière car bien entendu, votre iPhone, iPad, Mac ou tout autre appareil Apple ne sera plus garantit et ne sera plus immunisé contre les virus des applications malveillantes que vous pourriez télécharger.

À vos risques et périls, on vous aura prévenu !

2. AltStore

Si le jailbreak n’est pas trop votre truc, AltStore fait partie des premières alternatives indépendantes à l’App Store d’Apple qui ne nécessite pas de bidouiller votre appareil. Il s’agit donc d’un marketplace qui permet à son utilisateur d’installer des applications non officielles ainsi que des jeux.

3. TutuApp et TweakBox

S’installant facilement et rapidement pour proposer un large éventail d’applications qui ne sont pas proposées dans l’App Store, ces deux solutions alternatives sont rapidement devenues des références chez les utilisateurs. Ces services permettent de télécharger des versions modifiées des applis les plus réputées telles que Snapchat, Instagram, etc.

Entre l’obsolescence programmée, l’obsolescence logicielle et les conditions dramatiques nécessaires à la fabrication de nos smartphones, il apparait nécessaire aujourd’hui de dire stop à la surconsommation. Il nous faut véritablement ouvrir les yeux tant sur les solutions écologiques possibles que sur celles qui nous permettent de prolonger la durée de vie de nos appareils sans avoir à craindre que les principaux acteurs technologiques puissent nous priver des nouvelles avancées ou mettre en péril nos données confidentielles.

Previous Post Next Post

You Might Also Like

2 Comments

  • Reply Justine June 29, 2020 at 5:30 pm

    Bonjou,

    je me renseigne actuellement pour acheter un ipad pour utiliser procreate. Les modèles les plus anciencs sont évidemment moins chers mais j’ai cru comprend que les mises à jour logiciels pouvaient poser problème et rendre mon ipad utilisable deux ans avant d’être bourré de bugs. Savez vous si les alternatives à IOS permettent d’utiliser Procreate ?

    Merci pour votre article et votre réponse !

    • Reply Armand July 2, 2020 at 12:17 pm

      Bonjour,
      Je ne sais malheureusement pas si Procreate peut tourner sur une alternative à l’iOS, désolé !

    Leave a Reply

    This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.