moteur de recherche plus puissant que google

Y-a-t-il des moteurs de recherche plus puissants que Google ?

Par dĂ©finition, un moteur de recherche est une application web qui permet d’obtenir des rĂ©ponses Ă  diffĂ©rentes requĂȘtes en proposant une liste de rĂ©sultats pertinents sous forme de page web, de vidĂ©o, d’image voire mĂȘme d’offre commerciale.

Devenu indispensable pour la plupart des internautes, il simplifie considĂ©rablement la recherche d’informations tout comme la navigation. Aujourd’hui, c’est incontestablement Google qui est le plus cĂ©lĂšbre. Pourtant, il en existe d’autres. C’est parti pour un petit tour d’horizons du web : laissez-vous guider par Back Market.

Quels sont les autres moteurs de recherche ?

L’une des raisons qui pousse certains utilisateurs Ă  choisir une alternative au moteur de recherche Google est la vie privĂ©e. En effet, l’entreprise est connue et critiquĂ©e pour collecter les donnĂ©es privĂ©es et confidentielles de ses utilisateurs Ă  des fins publicitaires. Ainsi, de plus en plus d’internautes n’apprĂ©cient pas que le moteur de recherche puisse les localiser gĂ©ographiquement ou encore qu’il analyse et scanne leurs mails. Cherchant Ă  se protĂ©ger contre ce type d’intrusion, il se tournent alors vers d’autres moteurs de recherche qui leur permettent une navigation anonyme.

On a fait un petit tour du web pour vous présenter une liste non exhaustive des moteurs de recherche alternatifs à Google :

Bing : le moteur de recherche de Microsoft

DĂ©veloppĂ© par Microsoft en 1998 et rendu public le 3 juin 2009, Bing est le deuxiĂšme moteur de recherche aprĂšs Google. Simple d’utilisation et offrant Ă  son utilisateur une navigation plus visuelle en affichant quotidiennement de belles photos d’arriĂšre-plan, ce moteur de recherche polyvalent propose de nombreuses fonctionnalitĂ©s internes telles que la traduction, la conversion des devises ou encore le suivi des vols. Petit plus pas forcĂ©ment connu du public : son programme de rĂ©compenses qui permet de gagner des points en fonction des recherches et des achats rĂ©alisĂ©s pour pouvoir obtenir par la suite des films ou encore des applications.

DuckDuckGo : le moteur de recherche qui protÚge vos données personnelles

Si vous faites partie de ceux qui souhaitent conserver leur vie privĂ©e ou si vous ne souhaitez pas que vos recherches soient suivies ou enregistrĂ©es, DuckDuckGo est le moteur de recherche qu’il vous faut. CrĂ©Ă© en 2008 pour offrir aux internautes une expĂ©rience de navigation simple et agrĂ©able sans aucun suivi avec une interface minimaliste, il vous est possible d’ajouter l’extension de ce moteur Ă  votre navigateur habituel pour conserver votre activitĂ© privĂ©e.

Yahoo! : le moteur de recherche complet

CrĂ©Ă© avant Google, en 1994 plus prĂ©cisĂ©ment, Yahoo est aujourd’hui le troisiĂšme moteur de recherche mondial. Beaucoup plus qu’un simple moteur de recherche, l’interface de Yahoo offre Ă  son utilisateur la possibilitĂ© d’accĂ©der depuis un mĂȘme endroit Ă  sa boite mail, aux actualitĂ©s, de faire des achats en ligne, de jouer, etc.

Qwant : le moteur de recherche français qui respecte votre vie privée

Qwant a Ă©tĂ© officiellement lancĂ© en 2013 et cocorico, c’est un moteur de recherche français ! Attirant chaque annĂ©e de nombreux utilisateurs, Qwant vous assure dĂšs votre arrivĂ©e sur l’interface qu’il ne fera rien de vos donnĂ©es confidentielles ni de vos recherches. Offrant des informations liĂ©es Ă  l’actualitĂ© comme le font d’autres moteurs de recherche, il permet une navigation simple et intuitive sur le web.

Ecosia : le moteur de recherche écologique

LancĂ© en Allemagne en 2009, Ecosia est un moteur de recherche Ă©cologique on ne peut plus intĂ©ressant puisqu’il « rembourse » l’empreinte carbone que son utilisation gĂ©nĂšre en reversant une partie de ses bĂ©nĂ©fices pour planter des arbres partout dans le monde, et ça, il faut avouer que c’est vraiment cool.  

StartPage par ixQuick, le moteur de recherche « le plus privé au monde »

LancĂ© en 1998, StartPage est un mĂ©tamoteur de recherche qui ne conserve absolument aucune trace de votre passage, mĂȘme pas l’adresse IP ! Vous permettant d’obtenir des rĂ©sultats similaires Ă  ceux que vous pourriez trouver sur Google, il offre Ă©galement une interface simple, intelligente et hyper fonctionnelle.

Lilo : le moteur de recherche français et solidaire

Autre mĂ©tamoteur de recherche trĂšs intĂ©ressant et dĂ©veloppĂ© par deux ingĂ©nieurs français en 2015, Lilo cumule les avantages de protĂ©ger votre vie privĂ©e et de financer des projets sociaux et environnementaux en reversant une partie de ses revenus publicitaires au projet que vous souhaitez soutenir. Lilo loue les algorithmes de Google, Yahoo et Bing pour vous permettre d’obtenir une grande variĂ©tĂ© de rĂ©sultats et propose Ă©galement un service de messagerie.

Quora : un moteur de questions-réponses enrichi par le systÚme collaboratif

LancĂ© en 2009 par deux anciens employĂ©s de Facebook, Quora est une plateforme qui offre Ă  ses utilisateurs (qui reprĂ©sentent une vĂ©ritable communautĂ©) la possibilitĂ© de poser des questions et d’y rĂ©pondre selon diffĂ©rentes catĂ©gories.

Yippy : le moteur de recherche en « clustering »

MĂ©tamoteur lancĂ© en 2004, Yippy reprĂ©sente un autre trĂšs bon choix pour une navigation privĂ©e puisqu’il ne conserve ni vos donnĂ©es personnelles ni vos recherches Ă  des fins publicitaires. Permettant de rechercher diffĂ©rents types de contenus, il affiche ses rĂ©sultats de recherche en classant ces derniers en variĂ©tĂ©s de catĂ©gories.

Searx : le moteur de recherche libre

Searx est un mĂ©tamoteur de recherche open source qui a pour principe de protĂ©ger la vie privĂ©e de ses utilisateurs et qui regroupe les rĂ©sultats d’autres plateformes de recherche sans collecter les donnĂ©es de ses utilisateurs.

Les autres alternatives, moins connues mais Ă  tester

Il existe encore bien d’autres moteurs de recherche alternatifs moins cĂ©lĂšbres que ceux que nous venons de prĂ©senter mais qui mĂ©ritent tout de mĂȘme d’ĂȘtre essayĂ©s. Vous pouvez en effet tester :

  1. Ask qui vous permet de rĂ©aliser des recherches et qui offre une interface conviviale et simple d’utilisation.
  2. Baidu qui est le premier moteur de recherche en Chine et que l’on peut facilement comparer à Google en termes de design.
  3. WolframAlpha.
  4. BoardReader.
  5. Search Encrypt.
  6. Yandex, qui est le moteur de recherche Russe.
  7. Swisscows pour la Suisse.
  8. Metager.
  9. ou encore Exalead.

Pourquoi Google domine le marché des moteurs de recherche ?

Le 4 septembre dernier, Google fĂȘtait ses 22 ans d’existence sur le marchĂ© des moteurs de recherche et le moins que l’on puisse, c’est que le gĂ©ant californien s’est trĂšs rapidement hissĂ© au rang de leader mondial des moteurs de recherche. C’est bien simple, avec une moyenne de 3.5 milliards de requĂȘtes par jour, il est celui qui est le plus utilisĂ© sur la planĂšte (Ă  part en Chine et en Russie).

Vous vous demandez sĂ»rement comment l’entreprise s’y est prise pour rĂ©ussir une telle ascension. L’histoire est longue ! Mais si on devait la rĂ©sumer, voici une chronologie rapide qui retrace les grandes lignes de l’entreprise :

  • 1996 : Sergey Brin et Larry Page, ĂągĂ©s Ă  l’époque de 22 et 23 ans arrĂȘtent leurs Ă©tudes un an aprĂšs leur rencontre pour mettre au point un moteur de recherche performant. Ils fondent leur entreprise qu’ils appelleront BackRub avant de la renommer Google en 1997. Pour la petite anecdote, l’entreprise aurait dĂ» s’appeler Googol. C’est une malheureuse faute d’orthographe qui en aura dĂ©cidĂ© autrement. Pour permettre l’organisation de leur moteur de recherche, nos deux amis mettent au point l’algorithme des pages web que l’on connait encore sous le nom de PageRank.
  • En 1998, l’entreprise qui commence Ă  s’agrandir s’installe en Californie Ă  Mountain View, prĂšs de la Silicon Valley.
  • En 2000, Google qui indexe dĂ©jĂ  plus d’un milliard d’URLs nĂ©gocie un partenariat avec Yahoo et met au point une rĂ©gie publicitaire ciblĂ©e en fonction des mots-clĂ©s tapĂ©s par les utilisateurs : Google AdWords.
  • 2003 : l’entreprise rĂ©volutionne la messagerie Ă©lectronique en crĂ©ant Gmail qui affiche une capacitĂ© de stockage initiale d’1 GO.
  • 2004 : l’entreprise entre en bourse et compte plus de 800 salariĂ©s.
  • 2005 : lancement de Google Analytics et de la recherche gĂ©olocalisĂ©e avec Google Maps.
  • 2006 : Google rachĂšte Youtube et lance Google Trends.
  • 2008 : lancement de Google Chrome et de la nouvelle fonctionnalitĂ© de saisie semi- automatique. Le moteur de recherche compte cette annĂ©e-lĂ  plus de mille milliards d’URLs rĂ©fĂ©rencĂ©es.
  • 2009 : lancement de Google Traduction disponible dans plus de 50 langues
  • 2010 : premiĂšre mise Ă  jour de l’algorithme (CafĂ©ine) pour un traitement plus rapide des pages web.
  • 2011 : le moteur de recherche compte un milliard de visiteurs uniques par mois. DeuxiĂšme grosse mise Ă  jour de l’algorithme avec Panda qui aura un gros impact sur le SEO. Une antenne française est ouverte Ă  Paris.
  • 2012 : 3.5 milliards de requĂȘtes sont tapĂ©es chaque jour et 4 nouvelles mises Ă  jour viennent bouleverser le SEO. L’entreprise alimente sa croissance en rachetant cette mĂȘme annĂ©e des entreprises comme Waze et Android.
  • 2017 : Google verse la modique somme de 3 milliards de dollars au gĂ©ant Apple pour rester le moteur de recherche par dĂ©faut des appareils de la marque Ă  la pomme.
  • 2018 : l’entreprise lance en France Google Pay, systĂšme de paiement mobile accessible uniquement aux utilisateurs Android.

Ce ne sont lĂ  Ă©videmment que les grandes lignes de l’histoire de ce gĂ©ant mondial.

90% du chiffre d’affaires de l’entreprise dĂ©pendant des revenus gĂ©nĂ©rĂ©s par sa rĂ©gie publicitaire AdWords, Google veille attentivement Ă  fidĂ©liser ses utilisateurs et Ă  en sĂ©duire de nouveaux en s’adaptant Ă  la demande et en proposant des logiciels et services d’utilitĂ© publique gratuits Ă  l’instar de Google Photos, Google Drive ou encore Google Docs en ayant pour objectif de vendre un maximum d’espaces publicitaires.

Mais bien que Google soit le moteur de recherche le plus connu, cela ne signifie pas pour autant qu’il demeure le seul choix des internautes.

Alors, quel est le meilleur moteur de recherche ?

AidĂ© par son intelligence artificielle et ses puissants algorithmes, Google demeure actuellement le moteur de recherche le plus puissant sur le marchĂ©, mĂȘme s’il conserve vos donnĂ©es personnelles ainsi que vos historiques de navigation afin d’ĂȘtre en mesure de personnaliser votre expĂ©rience de navigation.

En revanche, s’il fallait classer les meilleurs moteurs de recherche en fonction du respect de la vie privĂ©e, DuckDuckGo et StartPage prendraient incontestablement la tĂȘte de liste.

Comment faire pour changer de moteur de recherche ?

Quel que soit le navigateur web que vous utilisez, il vous proposera un moteur de recherche par défaut. Google placera donc Google Search sur Google Chrome, Microsoft Edge positionnera Bing, etc.

Si vous souhaitez changer de moteur de recherche, vous pourrez le faire soit en vous rendant dans les paramÚtres de votre navigateur, soit en installant une extension qui se chargera de changer les réglages du moteur de recherche pour vous.

Avant Google, comment faisait-on ?

Avant l’arrivĂ©e de Google et Ă  la fin des annĂ©es 90, internet Ă©tait loin d’ĂȘtre aussi rapide et efficace qu’aujourd’hui. Les moteurs de recherche de l’époque s’appelaient Lycos, AltaVista ou encore Infoseek. L’ADSL et la fibre n’existaient pas encore, il nous fallait passer par un modem qui bloquait la ligne tĂ©lĂ©phonique fixe pour nous connecter Ă  internet et les temps de chargement de pages web Ă©taient incroyablement longs et ne rĂ©pondaient pas forcĂ©ment Ă  nos attentes. Nous trouvions rĂ©ponses Ă  nos questions bien plus rapidement dans les livres !

Quelles sont les parts de marché des moteurs de recherche en 2020 ?

D’aprĂšs une rĂ©cente Ă©tude de septembre 2020, il apparait sans aucune surprise que Google devance largement ses concurrents.

  • Google totalise en France plus de 90% des parts du marchĂ©.
  • Bing en dĂ©tient 4.15%.
  • Et Yahoo qui arrive en 3Ăšme position avec 1.31% de parts du marchĂ©.
  • Ecosia, Qwant et DuckDuckGo terminent la marche.

Ces résultats ne diffÚrent pas énormément du classement mondial qui affiche Google en pÎle position avec 92.7% des parts du marché, suivi de Bing qui en détient 2.9% et 1.7% pour Yahoo. Le reste des parts est grignoté par les moteurs de recherche chinois et Russe (Baidu et Yandex) et par DuckDuckGo.

Et vous, quel moteur de recherche utilisez-vous principalement ?

Previous Post Next Post

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.