Le reconditionné, un remède à l’obsolescence programmée ?

aujou[Extrait de notre article écrit pour consoGlobe.com]

Donner une nouvelle vie aux appareils high-tech et électroménagers qui croupissent au fond du placard, tout en faisant un geste pour la planète ? C’est désormais possible, grâce au reconditionnement.

Entre une obsolescence programmée quasi assumée (1), et un design jugé désuet en un rien de temps aux yeux des consommateurs, nos chers smartphones sont décidément bien malmenés. En effet, après 1 an ½ – 2 ans de bons et loyaux services, ces derniers finissent pour beaucoup leur vie en déchetterie et rejoignent les 1,4 million de tonnes de déchets électriques et électroniques générés par les français chaque année, constituant un véritable désastre écologique…

Et ne comptez pas sur le recyclage comme remède ! En effet, même si la pratique de ce dernier s’est beaucoup développée ces dernières années (2), cela implique par la suite la fabrication de nouveaux téléphones, qui demeure l’étape la plus polluante du cycle de vie de ces appareils. Sachez, par exemple, que 85 % des émissions de CO2 d’un iPhone 6 se font lors de sa production.

Alors, quelles solutions vertes et durables pour donner une seconde vie à nos smartphones ?
Au-delà de la réparation, qui vous permettra d’allonger la durée de vie de votre téléphone, il vous est également possible de le revendre à des professionnels. Ils se chargeront de le remettre à neuf, puis de le revendre.

Dans le jargon des réparateurs, on appelle ça un appareil reconditionné.

Qu’est-ce que le reconditionnement ? Cela consiste à récupérer des appareils usagés, à les remettre à neuf, puis à les revendre aux tarifs de l’occasion. Le reconditionnement s’effectue en usine, avec des méthodes et une qualité industrielles, ainsi que des composants standards et agréés. Permettant de lisser l’impact environnemental des appareils électroniques, mais offrant des prestations proches du neuf, le reconditionnement emprunte au meilleur des deux mondes, pour rattraper en partie les dérives de l’obsolescence programmée. Il y a aujourd’hui une vraie boulimie des produits tech (chaque année en France, 600 millions d’appareils sont vendus). Le reconditionnement permet ainsi de véritablement freiner la production, en allongeant la durée de vie des produits.

Des plateformes dédiées aux produits reconditionnés

Concrètement, que faire lorsque l’on souhaite acheter des produits reconditionnés, et, à notre échelle, faire un geste pour la planète ?

Même si les gros du marché de l’électronique et autres revendeurs (Apple, Amazon, la Fnac, etc.) s’y sont intéressés, quelques initiatives centrées exclusivement sur le reconditionnement émergent en France, afin que les « anciens modèles » de nos smartphones, fonctionnant encore parfaitement, ne finissent pas au fond d’un tiroir, boudés de tous.

C’est le cas de Back Market, plateforme de vente de produits reconditionnés. L’idée de ce projet ? Donner enfin leurs heures de gloire aux produits tech d’occasion. Et cela, en travaillant avec des entreprises de reconditionnement qui remettent à neuf les appareils électroniques, selon des critères qualité stricts, avant de les mettre en vente à des prix très attractifs. Le but affiché de Back Market est de faire du « re-made in France » et de lutter contre l’obsolescence programmée, en rendant plus glamour le ré-usage.

Le souhait principal autour de ce projet est de défendre des valeurs fortes autour de l’économie circulaire. Proposer des solutions pour consommer différemment, optimiser nos ressources, et mettre à profit les avancées de la troisième révolution industrielle. Et tout cela dans le but de créer un mode de consommation vertueux. Tous ces projets donnent du sens et du relief au projet Back Market, pour qui les appareils électriques et électroniques déjà utilisés ne sont pas forcément obsolètes.

À long terme, l’idéal serait que les gens aillent d’abord voir si le produit souhaité est disponible en reconditionné. Et se tourner vers le neuf dans le cas échéant.

Aller au-delà du smartphone

Car bien au-delà du smartphone, c’est l’ensemble des produits électriques et électroniques qui peuvent être reconditionnés. Dans cette logique, Back Market a donc récemment élargi son offre. […]

Pour lire l’intégralité de l’article sur consoGlobe, c’est par ici.

 

(1) Apple a publiquement affirmé que les terminaux dotés d’iOS avaient une durée de vie moyenne de 3 ans

(2) Près de 80 % des 455 000 tonnes de déchets électriques et électroniques collectés par les éco-organismes sont recyclées

Previous Post Next Post

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply