Le Figaro – “Des smartphones moins chers grâce aux offres reconditionnées”

LE CRASH TEST – La start-up Back Market donne une seconde vie aux produits électroniques, et les propose à la vente à moitié prix.

Chaque semaine, Le Figaro, l’accélérateur NUMA et le cabinet de conseil Taddeo proposent le «Crash Test», une émission dans laquelle les jeunes entreprises du Web viennent défendre leur projet. Face caméra, les entrepreneuses et entrepreneurs viennent exposer leur «pitch», c’est-à-dire l’exposé du concept de leur start-up, avant de répondre aux questions d’un intervenant venu les défier. Le but: convaincre les lecteurs du bien-fondé de leur entreprise et, pourquoi pas, toucher des investisseurs. Le «Crash Test» puise chaque semaine dans le vivier de start-up françaises, passées par les incubateurs et les accélérateurs de France.

Dans ce nouvel épisode du Crash Test, nous recevons Vianney Vaute co-fondateur de la startup Back Market. Il s’agit d’une place de marché en ligne qui vend des produits reconditionnés (téléphones, télévisions, etc.). La démarche est écologique, puisque le reconditionnement permet de donner une deuxième vie à un produit après avoir été remis à neuf dans des usines, sans passer par l’étape de la fabrication, principale source d’émissions de CO2.

Back Market prouve que l’économie circulaire est possible sur le segment des produits électriques et électroniques, et fait de la lutte contre l’obsolescence programmée un véritable argument marketing. L’entreprise a réalisé un volume d’affaires de 3,7 millions d’euros en 2015 et vise les 20 millions en 2016. Elle prélève 8% de commission sur chaque produit vendu sur la plateforme. Face à Vianney Vaute, Axel Dauchez, actuel président de Publicis France, apporte la contradiction. Axel Dauchez est également un des architectes de Viva Technology, le grand évènement dédié à l’innovation, qui a lieu à Paris du 30 juin au 2 juillet 2016.

29/06/2016 – Article à lire dans le Figaro

Previous Post Next Post

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.