iPhone 7 vs Samsung Galaxy S8 : qui est le grand vainqueur de la réparabilité ?

Dans les critères d’achat d’un smartphone, il y a l’indice de réparabilité. Un critère dont on se préoccupe de plus en plus, étant donné le coût d’achat de ces petites bêtes devenues indispensables à nos vies. Mais aussi car de plus en plus nombreux sont ceux qui aiment à savoir si leur achat sera facilement reconditionnable dans le futur, pour vivre une belle seconde vie !

L’indice de réparabilité d’un smartphone

Sur iFixit, wiki spécialisé dans les manuels de réparation, une note aux smartphones est attribuée selon divers éléments de comparaison tels que la facilité de son démontage, la modularité des composants ou encore du type des outils d’entretien.

L’indice de réparabilité de l’iPhone 7

Le smartphone d’Apple obtient un indice de réparabilité de 7 sur 10.
Les bons points qui lui offre cette note satisfaisante sont tout d’abord la facilité d’accès à la batterie, la fixité du bouton home, et une protection eau et poussière améliorée.

Contrecoup de cette étanchéité revue, les réparations sont plus compliquées à mettre en œuvre. On ne fait pas d’omelette sans casser des œufs, même chez le géant californien !

Comme d’habitude sur les iPhone, le premier composant à être retiré sera l’écran, mais l’opération est plus ardue qu’auparavant. Les nouvelles vis tri-point rendent quant à elles moins aisées certaines réparations puisqu’elles nécessitent pas moins de 4 tournevis différents !

L’indice de réparabilité du Samsung Galaxy S8

Le smartphone coréen n’est quant à lui crédité que d’un indice de réparabilité de 4.
Même pas la moyenne ? Copie à revoir, monsieur Samsung !
La majeure partie des composants peuvent être remplacés de manière indépendante. Cependant, le risque de fissures du vitrage est doublé puisque avant et arrière de l’appareil en sont pourvus.

De plus, les pièces internes ne sont pas aisément atteignables du fait des adhésifs collant fortement aux vitres. Enfin, le remplacement de la vitre avant présente le gros risque collatéral de briser l’écran incurvé lui-même. Flippant !
Notez aussi que pour remplacer la batterie, l’opération est contrariée par la présence d’adhésif à forte adhérence. Pénible !

Verdict

Il semble donc bel et bien que le Galaxy S8 soit battu à plate couture et que le grand vainqueur de ce duel de « best-sellers » soit incontestablement l’iPhone 7. Félicitations à lui !

Cependant, gardons à l’esprit que, par rapport à d’autres smartphones présents actuellement sur le marché, cet indice de 7 n’est pas la panacée. Et il y en a des moins connus, des moins glamours, des moins tendances, qui font bien mieux que lui sur cette question de réparabilité. A vous de choisir avec l’aide d’iFixit: un achat très mode, ou un achat qui tient en compte le réemploi ?

Previous Post Next Post

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply