Et Instagram devint un supermarché

C’était inévitable, Instagram se devait d’activer le levier shopping pour garantir sa rentabilité. C’est désormais chose faite avec « Check-out ».

CHECK OUT, LE SERVICE IN-APP

Jusqu’à présent, pour vous Instagram, c’était scroller ad-nauseam, liker des photos-filtre de vos copains en vacances à la Grande Motte et des avocado toasts de bloggeuses, faire du lèche-vitrine et éventuellement, craquer pour ce sac mis en scène dix fois et accessible via la redirection sur le site de vente en ligne de ladite marque.

Avec Check-out, si vous avez déjà enregistré vos coordonnées de carte bleue, l’achat se fera en deux clics. La vraie différence, c’est que tout se passe dans le cadre d’Instagram. Le service permet l’achat immédiat encore plus facile qu’en passant par le site de la marque. Tout est configuré par le vendeur, c’est-à-dire avec les options classiques de tailles, de couleurs etc.
Une fois le choix effectué, vous payez d’un clic et attendez sagement la livraison via le tracking que l’on vous envoie par mail.

 

QUELLE REVOLUTION POUR L’UTILISATEUR ET LE VENDEUR ?

Le client bénéficie du confort et de la sécurité de l’app tandis que l’entreprise vendeuse peut compter sur une augmentation du nombre d’achats impulsifs au vu de la simplicité de la prise de décision.
Le bémol réside sans doute dans l’exploitation des données (adresse email, historique d’achats, statistiques etc.) qui ne reviendra plus aux vendeurs mais bien à Instagram. Autant d’outils pour peaufiner ses publicités. Vous avez acheté le rouleau à pâtisserie à empreinte de cerf pour vos cookies de Noël ? Vous n’échapperez pas au moule à gâteau en forme de flamand rose pour cet été

 

UNE PHASE TEST

Check-out est actuellement en phase de test aux Etats-Unis et accessible uniquement sur un nombre restreint de comptes de marques. Le service devrait être généralisé et diffusé mondialement très prochainement.

 

Previous Post Next Post

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply