Des iPhone et des drones : la recette de la nouvelle contrebande high-tech

L’affaire est grave : un trafic d’iPhone reconditionnés vient d’être mis à mal en Chine. Mais attention, pas n’importe quel type de trafic : en effet, la marchandise était transportée par drones entre Hong Kong et sa voisine Shenzhen dans la province du Guangdong. Des iPhone volant clandestinement au-dessus d’une frontière régionale chinoise. On aura tout vu 😮!

Si l’ex-colonie britannique est revenue à la Chine depuis 1997, Hong Kong, région administrative spéciale, conserve des systèmes économique et législatif différents du reste du Céleste Empire. Voilà pourquoi la douane surveille la « frontière » entre les deux villes limitrophes. Joli coup de filet, ma foi, puisque 26 personnes ont été arrêtées dans le cadre de cette affaire. Les autorités estiment que les malfaiteurs ont ainsi fait transiter illégalement environ 65 millions d’euros. Une somme incroyable qui montre bien l’ampleur et l’intérêt de ce trafic aérien d’un nouveau genre.

Une véritable flotte de drones a dû être employée puisque, d’après l’enquête, chacun d’eux n’emportait au maximum que 10 iPhone et que jusqu’à 15 000 smartphones pouvaient passer de Hong Kong à Shenzen en une seule nuit… La distance entre point de départ et point de chute étant faible, chaque drone effectuait un grand nombre de rotations. Les trafics illégaux de produits électroniques entre Hong Kong et Shenzen sont nombreux, mais celui-là est tout de même un peu plus futé que celui qui vit un sacré optimiste tenter de frauder les douanes avec pas moins de 94 iPhone dans ses poches. Bien joué, Callaghan.

Pour l’anecdote, le siège social de Huawei, constructeur de smartphones chinois, se situe à… Shenzen !

Previous Post Next Post

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply