Ceinture ou bretelle : quelle est la plus écolo ?

Back Market vous propose en cette fin d’année propice aux agapes et aux achats de faire des choix en y intégrant la notion écolo ! Quelques conseils en faveur de la planète, ça ne mange pas de pain, alors comparons quelques produits et leur usage sous un angle environnemental. Prêt ? Partez ! Euh, non revenez…

Sapin artificiel ou vrai sapin ?

Puisque Noël approche, vous envisagez peut-être l’acquisition d’un sapin artificiel, histoire de moins polluer. En effet, censé servir plusieurs années, il éviterait de couper des gentils sapinous. C’est vrai, mais par contre un vrai sapin ça pollue beaucoup moins… Primo, le sapin artificiel est un méchant amalgame de métal et de plastique, donc de pétrole. Secundo, bien souvent fabriqué en Asie, au mieux à Pétaouchnok, il fera le voyage en avion puis en camion… A contrario un sapin naturel est en bois d’arbre véritable, participe à la photosynthèse, n’est pas transformé, et s’il n’a pas poussé trop loin de son lieu de vente, nécessite bien moins de transport. Son impact environnemental est en moyenne trois fois plus faible ! Conclusion : achetez naturel et choisissez un sapin produit près de chez vous !

Liseuse ou livre ?

Vous hésitez à placer une liseuse sous le sapin ? Entre l’objet numérique et le livre papier, lequel pollue le moins ? Tout dépend… de la lectrice ou du lecteur ! En effet, au-delà de 40 livres lus par an, la liseuse a un impact environnemental moindre que les livres papier ! Si on réduit la comparaison à un seul ouvrage, le livre papier gagne haut la main, car il ne génère qu’1,3 kg de CO2 contre environ 200 pour l’appareil électronique. Oui, mais on n’achète pas une liseuse pour lire un seul bouquin, mais des centaines ! Sur la durée, pas de souci, la liseuse l’emporte !

Vaisselle à la main ou lave-vaisselle ?

Après le réveillon, il faudra se taper une montagne de vaisselle ! Nooooooooon pitié ! Alors, pour votre conscience écolo, vaut-il mieux tout faire à la main ou lancer le lave-vaisselle ? Si vous possédez un matériel récent, il permet de fortes économies en eau et en électricité, donc il est à privilégier. Et si Tonton Auguste reste un gaulois réfractaire au lave-vaisselle, expliquez-lui qu’une vaisselle à l’ancienne consomme toujours plus d’eau (en moyenne, 3,5 fois plus) mais aussi plus d’électricité (2,5 fois plus) car il faut aussi chauffer l’eau pour la vaisselle à la main ! D’autant plus qu’un lave-vaisselle, ça peut se programmer en heures creuses et en mode “éco”.

Finalement, pas si facile de distinguer le meilleur choix entre le « naturel » et le « tout appareil », d’un point de vue écolo… Le simple fait de se poser la question est le premier pas vers la découverte de la vérité !

Previous Post Next Post

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply