Back Market v.s. le reste du monde – le match de 2017

Comme toute les startups (et les starlettes de NRJ12), on aspire à être connus du grand public. On a donc travaillé dur toute l’année 2017 pour rentrer dans les conversations de comptoir. C’était sans compter les Spice Girls, l’iPhone X, Léonard de Vinci, et le débat de l’entre-deux tour. Zou, on refait le match du buzz. En sens inverse.


14 Décembre : Back Market sacré Meilleur Espoir e-Commerce de l’année 2017 v.s. Le come-back pressenti des baskets « Buffalos » des Spice Girls.


On termine l’année en beauté en recevant le prix du meilleur espoir e-commerce. Autant dire qu’on n’a pas eu besoin des chaussures compensées de Mélanie B et ses sœurs épicées pour planer à 15,000 pieds. I wanna, (ha) I wanna, (ha) Really wanna zigazig ah

Back Market 1 – “Buffalos” 0


15 novembre : notre pub télé envahit vos écrans v.s. Léonard de Vinci

Notre logo et nos jumeaux débarquent sur le petit écran. Direct on prévient nos parents, pour faire les farauds. Mais le même jour, une toile de Léonard de Vinci se négocie 382m€, devenant l’œuvre la plus chère du monde. Malgré son nom de parking, Léo gagne la bataille du buzz. On s’incline devant le Maître.

 Back Market 0 – de Vinci 1


22 Août : la reprise cartonne sur Back Market v.s. la sortie imminente de l’iPhone X

Quelques jours avant que Tim Cook présente le dernier né d’Apple avec des pompes plus grandes que celles des Spice Girls, on enregistre un volume record de reprises. On peut y voir un lien de cause à effet. N’importe : on se réjouit de constater que donner une deuxième vie à son téléphone devient un réflexe de plus en plus partagé par nos backers. Ça mérite bien une deuxième bouteille de Champomy.

Back Market 1 – Apple 0


13 juillet : Back Market vend des produits reconditionnés par Apple v.s. “Après 3 ans de Tinder, ils se rencontrent dans la vraie vie.”

Ça nous aura pris 3 semaines pour développer notre nouvelle collection From Apple, with Love. Soit 50 fois moins de temps qu’il n’a fallu à ces deux « matches » Tinder pour se rejoindre dans le monde réel. Voilà certes une belle histoire d’amour. Mais soyons froids et logiques : sans smartphone, ça ne serait jamais arrivé.

Back Market 1 – L’amour 0


3 mai : “Back Market boucle sa levée de fous” v.s. le débat de l’entre-deux tours

On passait un bon moment à célébrer notre levée de fonds (et les projets fous qu’elle va nous permettre de financer). Puis on a découvert deux candidats en quasi état de guerre civile sur le plateau de TF1. Double gueule de bois.

Back Market 0 – Nathalie Saint-Cricq -5000


7 mars : On célèbre à base de pop pop pop pop la 150ème tonne de déchets électroniques évités depuis notre lancement. Au gramme près. v.s. Y a pas match.


26 janvier : On change pas mal de trucs dans nos interfaces. C’est beaaau (en tous cas, plus qu’avant). v.s. L’arrestation de l’ex-Spiderman

L’année démarre en fanfare : au moment où on révèle la version nouvelle génération de backmarket.fr, Shaia LaBeouf, ancien spiderman à la retraite, se fait arrêter en direct sur Youtube. En cause : la manif’ qu’il avait organisée contre Trump, qui aurait dû durer quatre ans… et s’est finie en 6 jours. On a beau être un super marché, on respectera toujours les super héros :

Back Market 0 – Shia 1


Wow. Ce coup d’oeil dans le rétro nous a tellement émus qu’on est trop fatigués pour compter les points. Mais ressaisissons nous : en 2018, on s’attaque à la Coupe du Monde.

Previous Post Next Post

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply