6 astuces pour un numérique écologique

Les smartphones et les ordinateurs nous accompagnent tout au long de nos journées, mais nous avons tendance à oublier que ce ne sont pas que de simples objets physiques. L’impact écologique de leur utilisation dépend aussi de nos pratiques sur le web. Pourtant, difficile de se défaire d’une illusion : c’est immatériel, donc ça n’a pas de conséquences dans la vraie vie. Et bien si, nos actes sur internet ont un coût et nos éco-gestes numériques ont une importance. Mais quelles sont les meilleures pratiques à adopter pour un numérique écologique ?

Déjà, mettons au clair un fait : d’après l’ADEME, 47% des émissions de gaz à effet de serre générés par le numérique sont dues aux équipements des consommateurs (l’utilisation de nos ordinateurs, téléphones, tablettes). Ça veut dire que nous pouvons agir sur près de 50% de la pollution numérique, avec des gestes simples.  

3 écogestes matériels pour un numérique écologique 

1. Combattre l’obsolescence programmée

Première étape : prendre soin de son téléphone et de son ordinateur pour prolonger leur durée de vie est sans doute le meilleur moyen de réduire son empreinte écologique numérique. Avec quelques mesures simples, vous pouvez garder votre téléphone 5 ans et votre ordinateur 7 ans. Et si vous devez vraiment changer d’appareil, pensez à acheter reconditionné (on est là pour vous aider 😊).  

2. Valoriser les e-déchets

Bon, vous avez suivi notre premier conseil à la lettre et ça fait 15 ans que vous n’avez pas changé de téléphone ? Il est peut-être temps de revendre votre ancien modèle pour lui donner une seconde vie. Même cassé et non fonctionnel, Back Market vous le reprend. En procédant ainsi, vous sortez du cycle infernal de production (extraction des matières premières, fabrication du produit, transport, disposition…) et réduisez de 80% l’impact écologique de vos produits.

3. Débrancher les appareils et les chargeurs

Votre smartphone ou votre ordinateur est chargé ? Très bien, débranchez-le et débranchez le chargeur de la prise. Faites pareil pour votre box internet et votre boitier TV. En procédant ainsi, vous économisez 65 à 130 kWh, entre 8 et 16 euros et 650 à 1 300 litres d’eau par an. Et puis quand vous ne les utilisez pas, pensez à mettre vos appareils en veille.

3 mesures immatérielles pour dépolluer le net

Prendre soin de son téléphone ou de son ordinateur et gérer la fin de vie de ses produits, c’est déjà bien. Mais on peut faire plus.

1. Limiter son utilisation du Cloud et des Data Centers

Si 47% des émissions de GES dépendent des équipements des consommateurs, 25% dépendent des fameux data centers. Evitez un maximum d’utiliser le stockage en ligne (c’est le moment de dépoussiérer vos vieilles clés USB et vos disques durs externes), triez régulièrement vos mails, limitez le nombre de pièces-jointes et de personnes en copie.

Puisque c’est impossible de se débarrasser complètement des data centers, considérez peut-être de passer à des messageries alternatives (comme Newmanity ou Greenshif).

2. Réduire l’utilisation du moteur de recherche

Au lieu de taper votre recherche sur Google, vous pouvez accéder à un site via vos favoris ou en tapant directement l’URL et diviser ainsi par 4 vos émissions de GES. Et quand vous n’avez pas le choix, optez plutôt pour des moteurs de recherche écologiques, comme Qwant ou Ecosia.

3. La fin du streaming

Une petite mauvaise nouvelle pour la fin : regarder des vidéos en streaming est aussi polluant que de fabriquer un DVD ! Et on a tendance à regarder les films ou les séries plusieurs fois. Le calcul est vite fait. Pareil pour les musiques. Alors pourquoi ne pas passer faire un coucou au disquaire le plus proche ? C’est l’occasion de ressortir ses vieux lecteurs MP3. Si vous n’en avez pas, voilà quelques idées

Avec ces quelques astuces simples à mettre en œuvre, vous pouvez améliorer considérablement votre empreinte écologique sur le web tout en continuant à utiliser vos appareils.

N’hésitez pas à nous rendre visite si un produit reconditionné vous tente, ou si vous voulez revendre vos anciens modèles !

Previous Post Next Post

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.